Après la campagne « Make a Child Cry », l’agence DDB Paris continue de travailler avec Médecins du Monde pour leur dernière opération : #NoExcuses

La campagne de Médecins du Monde se fonde sur les excuses que nous formulons lorsque nous sommes sollicités pour faire un don dans la rue : bien souvent, nous sommes « trop pressés »,, nous « ne parlons pas français », etc. Cette approche humoristique et un tantinet culpabilisante, s’avère être diablement efficace lorsque ces excuses sont prononcées par des bénévoles de Médecins du Monde.

DDB Paris dresse devant nous un miroir  qui nous renvoie vers les réactions peu louables que nous pouvons avoir face aux malheurs du monde, et nous rappelle que ces excuses n’en sont pas lorsque l’on peut faire des dons par courrier ou sur internet…

Si elle peut paraître osée, la campagne de Médecins du Monde a le mérite de renouveler le propos en esquivant le ressorts habituels  tout en impliquant un auditoire qui ne peut que s’identifier aux bénévoles sur le terrain.

Médecins du Monde
La prochaine fois
Médecins du Monde
J’ai une réunion
Médecins du Monde
Je suis au téléphone