Quand on pense à New York et au street art, on pense automatiquement au quartier de Brooklyn. Pourtant les murs de Little Italy proposent de plus en plus de fresques et graffitis, apportant un regain de créativité à ce quartier de la ville-monde.

Depuis 2013, Little Italy abrite deux des fresques les plus emblématiques de New York. Toutes deux réalisées par l’artiste Tristan Eaton et sur Mulberry Street, la première sur le mur de la façade aveugle du café Cha Cha’s, est une immense fresque représentant la statue de la Liberté (il s’agit d’ailleurs de la plus grande représentation de la statue de la Liberté sur un mur de New York).

Située à quelques pas, le seconde fresque sobrement intitulée « Audrey » est un portrait inédit et coloré de l’actrice Audrey Hepburn.

Alors c’est vrai que c’est encore le quartier de Bushwick dans Brooklyn qui est le grand représentant du street art new yorkais. Devenu le premier quartier pour le graffiti et le street art, Bushwick est devenu un ancien quartier populaire où se trouve de nombreux studios et galeries d’art. Pourtant ça n’a pas toujours été le cas : 5 Pointz, le célèbre complexe du Queens aux murs recouverts de centaines de graffitis a été la Mecque du graffiti pendant de longues années. Repeint en blanc puis détruit, Bushwick à alors pris la relève aux yeux du grand public …

Pour ce qui est de Little Italy, on pensait plus aux pizzerias et aux épiceries italiennes. Pourtant ce quartier réserve un certain nombre de ressources artistiques et pour cause : depuis 2012, un projet intitulé « The Lisa Project » entend faire de Little Italy le premier quartier de Manhattan dédié au street-art. Après s’être d’abord occupé de Mulberry Street à Little Italy, l’activité de ce collectif, qui encourage différents groupes d’artistes, s’est exportée aux quartiers de SoHo, Lower Eastside, East Village, Chinatown et Chelsea.

Sources : https://www.cnewyork.net/bons-plans/visites/street-art-little-italy-new-york/ // http://www.lisaprojectnyc.org/

 

(Visited 13 time, 1 visit today)