En marge des Assises nationales du centre-ville, qui se sont tenues à Pau les 3-4 juillet, les réflexions sur la rue, l’urbanisme et nos centre-villes à la française ont donné lieu à une véritable flânerie discursive. Lors d’un micro-trottoir aussi nonchalant qu’improvisé, Philippe Baudillon, Président International Smart Cites de Clear Channel Outdoor, a joué le rôle de l’envoyé spécial auprès de Patrick Vignal, Député de l’Hérault et Président de Centre-Ville en Mouvement. Au cours d’un bref entretien filmé, les deux hommes ont pu échanger leur vision de la ville et des enjeux inhérents assis sur un banc en pleine rue.

« Comment on rééquilibre la ville et qu’on la réenchante », voilà l’enjeu pour Patrick Vignal, qui loue la présence d’écrans digitaux destinés à fournir aux usagers de la ville des informations sur les services et les commerces disponibles en temps réel. Voire indiquer la localisation de services d’assistance aux nécessiteux, à l’instar de ce qu’a fait Clear Channel à Stockholm l’hiver dernier. Ce qu’il faut surtout, c’est un mobilier urbain esthétique, insiste t-il. Pour Philippe Baudillon, l’idée est d’amener « des services aux bénéfices des populations immédiates, c’est à dire les gens qui vivent dans la ville ». Ce qui doit permettre enfin, d’amener « l’humain dans l’urbain ».