La Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique fait cet hiver une apparition remarquée ! Pour cette Saint-Valentin 2020, le musée en ligne de la Société protectrice des droits s’est associée avec Beaux-Arts Magazine pour une opération originale dans l’espace public, puisqu’elle évoque l’amour à travers les auteurs-compositeurs et les chansons mémorables qui lui ont été dédiées et composent le panthéon de la variété française.

Du 10 au 16 février, ce sont ainsi 5 spots issus de pièces d’archives inédites reprenant les partitions, les paroles et les photographies entourant la création de ces chansons, qui ont été diffusés sur le réseau d’écrans digitaux de Clear Channel, soit 2 600 faces dans toute la France.

On a ainsi pu reconnaître les paroles de chansons d’amour connues telles que « Vertige de l’amour » d’Alain Bashung, « Amour… Amour… » de Léo Ferré, « Fais-moi une place » de Françoise Hardy et Julien Clerc, « Je t’aime, moi non plus » de Serge Gainsbourg et Jane Birkin, « L’hymne à l’amour » d’Edith Piaf et Marguerite Monnot.

L’idée à travers cette campagne est de susciter un air et une mélodie familiers de tout le monde, dans l’esprit des piétons et des gens qui déambulent. Et pour la Sacem, c’est l’occasion de rappeler qu’une chanson implique un interprète mais aussi un parolier et/ou un compositeur.

« Cette campagne d’affichage avec Clear Channel est une belle opportunité de démocratiser l’art et de faire vivre la musique en se faisant une place dans l’espace urbain », explique Claire Giraudin, directrice du Musée Sacem. « Nous sommes ravis de mettre en valeur le patrimoine musical français sur nos mobiliers digitaux, au cœur des villes et des lieux de vie. Cette campagne conçue avec Beaux Arts et la Sacem démontre une fois de plus l’utilité sociétale de la communication extérieure et confirme notre ambition de faire de l’espace urbain un lieu de partage et d’interactions », confie Emmanuel Pottier, DGA chez Clear Channel.