Clôturant un cycle de mesures bimensuelles, cette ultime observation dessine une tendance manifeste et linéaire de progression des sorties urbaines, à deux mois du déconfinement.

Deux mois après le déconfinement, le rythme de déplacement des habitants des villes grandes et moyennes continue d’augmenter. C’est ce qui ressort de la dernière mesure effectuée par Iligo et Clear Channel.

Clôturant un cycle d’observation en 4 vagues, cette dernière mesure parachève l’étude sur le retour aux habitudes de déplacements des urbains, renseignées grâce à un échantillon global de 4000 répondants (1000 lors de chaque vague d’enquête).

L’étude dresse deux conclusions durables, sur l’ensemble de la période :

Les urbains sortent plus fréquemment : avec 5,5 jours par semaine, désormais, la fréquence de sortie présente un gain d’une journée et demie par rapport à la première semaine du déconfinement (4,1 jours).

Les urbains sortent également encore plus longtemps : la durée moyenne de sortie s’ancre fortement dans l’espace public, avec 10h de déplacement hebdomadaire, contre 6h49 lors de la première semaine du déconfinement, entérinant le renouement des urbains avec leurs habitudes de déplacements.

Une proportion encore plus importante d’individus a pris part à ces déplacements, puisque 99 % des mobiles sont sortis sur la période, soit 2 points de gagnés par rapport à la première mesure lors du déconfinement.

Le temps de visite moyen passé dans les centres commerciaux est par ailleurs de 1h56.

La synthèse issue de cet ensemble de mesures des durées et fréquences de sorties des urbains vient parachever la dynamique esquissée dès le déconfinement, et atteste du retour manifeste à la vie extérieure des urbains.