Rien de plus volatile qu’un millenial ! Il suffit de parcourir toute la littérature consacrée aux études de cette engeance aussi incontournable que difficilement caractérisable pour s’en rendre compte. Oui mais alors, comment s’adresser à cette frange de la population ? Jam semble avoir compris l’histoire : BBC moderne, on peut résumer ce média conversationnel sur Messenger par « Les Millenials parlent aux Millenials ». En tout cas c’est tout comme ! Quel est l’objectif de ce nouveau canal ? Donner la parole aux 15-25 ans dans l’espace urbain de façon inédite.

Génération « digital native », difficilement saisissable, mais non pour autant moins attentive aux enjeux de demain, les 15-25 ans représentent 80 % de l’audience de Jam. Sans doute séduits par cette nouvelle façon d’interagir : des questions simples, dynamiques, sur un support de tchat, donc faciles à adresser et auquel répondre.

C’est pourquoi les marques devraient être conquises également par l’outil. Les marques d’un côté, les consommacteurs de l’autre, c’est là qu’intervient Clear Channel, qui grâce à son partenariat avec la start up, propose une mise en relation à travers son offre Brand Asks, qui permettra aux premières de recueillir l’avis des millenials sur leurs produits, leur image, ou leur actualité. Des résultats d’enquête et d’interactions communiqués directement sur les écrans digitaux de Clear Channel, comme un reflet de la perception d’une frange de la population sur certains sujets.

L’offre City Pulse permettra par ailleurs aux villes et aux collectivités d’interroger cette population cible pour connaître ses usages, ses perceptions, ses attentes pour l’environnement urbain. Les territoires comptent ainsi pouvoir mettre la parole des citoyens (notamment les jeunes) aux coeur des politiques publiques. Comme l’exprime Marjolaine Grondin, CEO de Jam, il est « aujourd’hui indispensable de créer la conversation et valoriser la parole » dans l’espace public.

Le digital, comme amplificateur de lien social !